• On A Tous Une Lula

    Chanson du jour du 25/09/2012

    On a tous une Lula - Saez

     

    Sur mon tricycle en roues arrières, j'me barre de l'autre côté d'la Terre. 
    Aller m'fumer une cigarette, est-ce que t'aurais des allumettes ? 
    Pour foutre le feu à leur pays, des molotofs, est-ce que ça t'dit ? 
    Mais dis-moi toi est-ce que tu sais, est-ce qu'on va tous au paradis ? 

    Je vais la nuit quand il est tard au gré des fantômes et des nues 
    Je demande aux gens dans la rue, je demande si on t'a pas vu. 
    Je tape les portes et rien ne vient, je crie ton nom sur les chemins, 
    Sur mon tricycle en roues arrières j'voudrais bien aller voir la mer. 

    Et demande aux rois de la nuit, ils m'disent tous que toi t'es partie 
    Dans les bras d'un apocalypse, qu'tu t'es tracée comme une éclipse. 
    Sur mon tricycle à coeœur perdu, je vais tout nu sur les avenues. 
    J'voudrais fumer une cigarette mais y a plus d'soufre sur l'allumette. 

    On a tous une Lula dans nos coeurs, 
    On a tous une lame de rasoir
    Qui vient pour nous tailler le coeur 
    Et ma sale gueule dans le miroir.
    Lula, tu sais quand t'es pas là
    Tu sais moi j'fais n'importe quoi.
    Sur mon tricycle en roues arrières
    J'voudrais bien aller voir la mer.  

    Elle était blonde, elle était brune, qu'est-ce que j'en sais il faisait noir. 
    Et putain moi j'avais trop bu, moi j'avais trop les idées noires. 
    Elle est partie suivre l'aurore et moi j'ai fait au crépuscule,
    Entre l'alcool et les buvards, entre les tours, les funambules.

    J'me fais du saut à l'élastique, j'me fais du saut en parachute 
    Pour demander aux goélands s'ils ont vu passer le printemps.  
    Ils m'disent que t'es en Amérique, que toi tu t'es barrée comme ça,
    Que t'as pris l'train d'une autre ville alors moi je cherche les filles. 

    On a tous une Lula dans nos coeurs, 
    On a tous une lame de rasoir
    Qui vient pour nous tailler le coeur 
    Et ma sale gueule dans le miroir. 
    Lula, Lula, Lu-Lula

    J'me fais vider des boîtes de nuit, j'me fais courser par des pourris.
    J'prends des bateaux les soirs de lune, j'fais des roulades entre les dunes
    En béton la gueule à l'envers, j'me retrouve la gueule dans la poussière
    Puis y a des flics à chaque coin d'rue, j'ai pas parlé qu'ils m'tapent dessus.

    Sur mon tricycle en roues arrières, j'me barre de l'autre côté d'la Terre. 
    Aller m'fumer une cigarette, est-ce que t'aurais des allumettes ? 
    Pour foutre le feu à leur pays, des molotofs, est-ce que ça t'dit ? 
    Mais dis-moi toi est-ce que tu sais, est-ce qu'on va tous au paradis ? 

    On a tous une Lula dans nos coeurs, 
    On est un peu des aviateurs
    Sur mon tricycle en roues arrières 
    Moi j'voudrais aller voir la mer. 
    On a tous une Lula dans nos coeurs, 
    On est un peu des aviateurs
    Sur nos tricycles en roues arrières 
    Moi j'voudrais aller voir la mer.

    Lula, Lula, Lu-Lula, Lula, Lu-Lu-Lula ..


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :